Pilote professionnel

Description

La licence de pilote commercial – Avion vous permettra de recevoir une rémunération pour le pilotage d’un avion de la classe et du type pour lesquels vous êtes qualifiés dans le cadre d’un service aérien commercial, soit en qualité de commandant de bord de l’avion si le document portant sur l’équipage de conduite minimal de l’avion précise que l’équipage de conduite peut être composé d’un seul pilote, soit en qualité de copilote.

En plus de pouvoir être rémunéré, l’obtention de cette licence accorde à son détenteur les privilèges de la licence pilote privé – Avion en plus d’une annotation vol de nuit, les avantages de la qualification de vol VFR OTT (vol VFR au-dessus de la couche nuageuse) et la possibilité de dispenser de l’entrainement en vol si vous possédez une qualification d’instructeur de vol.

Âge

Le demandeur doit avoir atteint l’âge de 18 ans révolus.

Aptitude médicale

Le demandeur doit être titulaire d’un certificat médical de catégorie 1.

Qualification préalable

Licence de pilote privé (PPL)

Compétences

Dans les 12 mois qui précèdent la date de la demande de permis, le demandeur doit réussir un test en vol effectué à titre de commandant de bord.

Connaissances

Cours théorique d’au moins 80 heures.

Le demandeur doit avoir obtenu une note d’au moins 60% à son résultat final pour l’examen écrit de la licence de pilote professionnel – Avion (CPAER).

La note d’au moins 60% s’applique également pour chacun des quatre sujets obligatoires suivants pour ces examens : droit aérien, connaissances générales, météorologie et navigation.

Expérience

Le demandeur d’une licence de pilote professionnel – avion doit avoir complété au moins 200 heures de vol à bord d’avions, dont au moins 100 heures de vol en qualité de commandant de bord, y compris 20 heures de vol-voyage en qualité de commandant de bord.

Suite à l’obtention de sa licence de pilote privé, le candidat doit accumuler au moins 65 heures de formation en vol réparties de la façon suivante:

  • 35 heures de vol en double commande, comprenant
    • 5 heures de vol de nuit, dont au moins 2 heures de vol-voyage
    • 5 heures de vol-voyage (pouvant inclure les 2 heures de vol-voyage de nuit)
    • 20 heures de vol aux instruments (dont un maximum de 10 heures sur simula teur ou dispositif d’entrainement de vol – DEV)
  • 30 heures de vol en solo, comprenant
    • 25 heures de vol en solo mettant l’accent sur l’amélioration des techniques générales de pilotage et incluant un vol-voyage jusqu’à un point distant d’au moins 300 NM du point de départ et comportant au moins trois atterrissages en d’autres points que le point de départ.
    • 5 heures de vol de nuit en solo, comportant un minimum de 10 décollages, circuits et atterrissages.